dimanche 9 juillet 2017

Le linge et les courbes, épisode 1

J'ai ressenti le besoin de faire quelque chose  pour moi, de sortir un peu des croix rouges.
J'ai fouillé dans ma boite à projets où je stocke les tissus que j'ai par collections.
J'ai sorti un paquet que j'ai acheté chez Inès à Paris du temps où nous pensions ouvrir des chambres d'hôtes. Pas sûr que nous le fassions mais il me restait ces tissus destinés à un quilt évoquant le linge à entretenir.
Comment ne pas être séduite par les motifs de ces tissus 

A ceux que j'avais achetés, j'ai ajouté quelques uns de mon stock. Il me restait très peu de ce jaune et de ce vert qui allaient parfaitement. J'ai abusé de mes privilèges d'amie et Réjane m'a ouvert sa boutique un dimanche après-midi.

J'ai ressorti deux livres. Je les ai feuilletés

J'ai été séduite par ce modèle de Gwen Marston. Sa méthode d'assemblage ne me convenait pas, trop précise à mon goût. J'avais déjà un peu expérimenté la méthode de Sujata Shah pour le jumeau du poisson vintage.

Je me souvenais des bêtises que j'avais faites et j'ai préféré faire des essais et j'ai calculé les dimensions des carrés à couper pour les deux tailles.
J'appréhendais un peu la couture en courbe. Je me souvenais de tutos qui montraient comment faire et Sujata Sha le montre très bien en photos. C'est beaucoup plus facile que je ne pensais, mon appréhension est donc partie très vite.

Je me suis donc lancée et j'ai très vite avancé. 

J'ai beaucoup aimé ce premier résultat.
Pour unifier un peu, dans les grands carrés, j'ai utilisé uniquement le jaune comme deuxième couleur dans chaque carré. 
J'avais pratiquement fini les grands carrés, il m'en restait de quatre couleurs différentes et les jaunes. Lors d'une petite insomnie, j'ai eu l'idée de mélanger deux tissus complémentaires. Normalement, c'est jaune et gris, jaune et bleu, jaune et pinces à linges vertes, jaune et pinces à linges claires...
J'ai fait ça
 et j'ai beaucoup aimé.

 J'ai fini le recto. Je suis très contente du résultat. Pour une fois, le résultat est mieux que ce que j'espérais!


Et bien sûr, comme j'ai des restes, je vais faire un verso
J'ai encore envie de jouer avec les courbes d'une autre façon.

Pour me faciliter les choses, j'ai enfin réalisé ce dont je rêvais depuis longtemps. Un grand panneau recouvert de molleton pour table à repasser (Merci Réjane de tes conseils une fois de plus). Il est collé avec de l'adhésit double face et en haut, il ne tient pas trop bien. Le petit meuble à tiroirs est bien utile pour le moment. Mon mari m'aidera à consolider plus tard.


Prenez soin de vous. Bonnes vacances à celles qui partent. 
A bientôt.

18 commentaires:

  1. Dis donc, lorsque le patch s’endimanche il t’emmène dans un vagabondage de couleurs que tu sembles toujours sortir d’un bocal au gré de ton imagination de création. J’ai hâte de voir la fin.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. mes couleurs sortent surtout de mes boites et certains tissus sont achetés depuis longtemps mais trouvent enfin leurs copains :-) Je n'ai pas encore démarré le verso! Patience!

      Supprimer
  2. C'est très fruité ...j'aime. Biz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le linge fruité, un nouveau concept d'Albine :-) J'aime bien! Bises

      Supprimer
  3. Tout à fait réussi, comme d'habitude.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Béa. Je me suis régalée, comme souvent!

      Supprimer
  4. C’est bien parti, tu as beaucoup d'idées et de spontanéité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait, ça murit et ensuite, il y a toujours une idée qui vient à l'improviste. Les insomnies et la marche m'aident!

      Supprimer
  5. Ah tu ne peux pas te tromper avec le livre de Sujata, c'est toujours facile et réussi, à condition de choisir les bons tissus... ce que tu as fait ! Effectivement, ces coutures courbes sont sans stress, mais il faut y croire !

    Tu pourras mettre la photo de ton quilt fini dans son groupe sur FB, elle sera contente de voir une nouvelle version d'un de ses modèles préférés !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, le livre de Sujata est vraiment bien et bien expliqué. Un pas de plus pour moi vers le lâcher de la règle!

      Supprimer
  6. Je n'ai rien essayé encore ! Le tien me fait bien envie , il faut dire que les couleurs sont très bien choisies !Bizhhhhhhh

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Essaie cette technique, elle est très sympa et se libérer de la règle fait du bien! Bises

      Supprimer
  7. un mur de composition... mon rêve!
    je me souviens de cette collection, j'en ai acheté quelques uns pour des sacs à pinces à linge!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Depuis le temps que j'en rêvais de ce mur. Pour le moment, il est plutôt au calme et est juste garni de débuts de projets ou de restes. Ca doit mûrir pour la suite.

      Supprimer
  8. dans un pazssé qui me semble lointain, j'ai fait des courbes au cutter, et j'aimerais retrouver cette fraîcheur qui me donnait envie de tout essayer; revenir en arrière, remonter le temps qui, pourtant nous entraîne...........En regardant tes photos, tes épinglages, tes blocs empilés, j'admire et j'envie; je médite aussi et savoure les contrastes de couleurs. rien que du positif, aucune nostalgie!!!
    C'est toi qui as provoqué tout ça, ce n'est pas le moindre de tes mérites!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Se replonger dans des souvenirs, des envies, des joies. Tout ça par bonheur simple, savourer sans nostalgie, juste revivre ces beaux moments. Je suis heureuse d'avoir provoquer de belles choses chez toi et de me permettre de faire un petit bilan...positif aussi pour moi :-)

      Supprimer
  9. Que c'est beau ! J'aime tout, les tissus, les formes... et j'admire, une fois de plus, ton infinie patience !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Marie. Pas vraiment de la patience car c'est allé vite, surtout beaucoup de plaisir :-)

      Supprimer

quel plaisir de vous lire!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...